Tous masqués au 1er septembre, Défi ou opportunité
Maintenir des relations sociales paisibles

Tous masqués au 1er septembre, Défi ou opportunité

Tous masqués au 01 septembre, quels impacts ?

« Il ne met pas son masque », « il trouve une excuse pour ne pas le porter », « je n’arrive pas à m’y faire », « c’est gênant », « il est à moitié sur son visage, ça ne sert à rien », « il s’est déjà fait houspiller », « ne comprend rien », voilà des propos qui peuvent générer des conflits au sein de votre entreprise.
Certaines de ces paroles ou comportements vous semblent inadéquats, incohérents en cette période de crise. Non gérés, ils poussent à rompre le dialogue tout en vous isolant dans vos croyances.

Le Covid19 continuera encore à polariser l’attention de tous, instaure une situation de tension inévitable qui peut créer de l’usure, des conflits, des agressions…Scientifiques, politiques, médecins, tous s’accordent sur la situation problème qui est très complexe. Il est difficile de prévoir son évolution car la grande inconnue de l’équation, c’est l’humain

Ce qui va se passer dans votre entreprise dépendra grandement des actions mises en place mais également de votre capacité à rebondir à la nouvelle donne… Tous masqués en entreprise dès le 01 septembre !
Dirigeants, salariés comme élus, comment gérer les écarts ? Car, masques, gestes barrières, distanciation sociale, toutes les consignes mises en place, auront un impact certain sur la qualité du dialogue social et les relations entre collègues. Porter le masque H7 vous demandera encore plus de vigilance afin de maintenir la régulation sociale et une cohésion d’équipes.

Alors, comment demeurer confiant ? Maintenir des relations de proximité et de sérénité dans cet environnement anxiogène ? Quelle posture pour le manager ? Les élus ? La direction ?

Cette rentrée qui s’annonce masquée, vous invite à vous positionner, à choisir ce que vous souhaitez nourrir : la peur ou l’amour.
Le port du masque systématique à partir du 1er septembre, apporte le risque de constituer un facteur d’instabilité majeure dans la relation, un facteur de stress.
Nécessaire donc d’en prendre conscience pour anticiper les difficultés auxquelles vous pouvez être confrontés notamment si cela perdure dans le temps.

Tous masqués ? Défi ? Opportunité ?

Le covid19 apporte un nouveau regard sur les canaux de communication. A visage à moitié couverts, il devient essentiel de renforcer la connexion par le regard. Prendre conscience des stratégies de balayage visuel de l’ensemble des humains qui composent votre société.
Visages masqués, mimiques occultées, les messages peuvent vous paraître dépourvus d’émotions.  C’est donc un défi majeur auquel vous allez être confrontés.

Opportunité ?
Communiquer en pleine conscience en prêtant attention à vos paroles et gestes.Gérer les écarts, rassurer, partager des informations, recadrer en cette période, vous demandera plus de présence. Elus comme managers, soyez exemplaires. Prenez le temps de vous arrêter, de passer le message en mobilisant vos qualités d’écoute active, à observer des silences, « car si la parole est d’argent, le silence est d’or ». Le masque pour ainsi dire, incite au silence.

La communication, « visages masqués », prendra manifestement un nouveau tournant et viendra interroger chacun, chacune d’entre vous 

« Le je ne peux pas porter le masque », « cela me gêne » et tutti quanti
Aujourd’hui plus que jamais invitez la communication non violente dans votre entreprise.
Votre capacité à tous de vouloir sortir de la crise et contribuer à la bonne santé sera mise à rude épreuve. Devoir jouer, mimer, véhiculer tout ce qui peut l’être à travers les mouvements du corps, porter littéralement le message avec les gestes et les attitudes.
Pensez au recadrage de sens, soyez factuels, identifiez le besoin et les émotions qui se cachent derrière ces visages à moitié masqués. Autorisez-vous à transformer la peur d’être contaminé par le virus en joie. Créer des espaces d’amusement tels que de prendre le temps de deviner les intonations, moduler la mélodie, l’intonation de votre voix pour que le message reste vivant, ne pas parler fort sous prétexte que le masque représente un filtre !

Soyez conscients que dans la situation « visages masqués » vous pouvez inconsciemment être amenés à hausser le ton, à vouloir compenser avec une intensité vocale trop importante qui peut générer de l’agressivité.

La situation « visages masqués en entreprise » représente une nouvelle manière de communiquer

Harmoniser des mouvements du corps avec le regard, les variations d’intonation et de rythme permettront à chacun d’interroger sa flexibilité, sa responsabilité, son autonomie mais aussi de contacter sa créativité, cette valeur humaine, oubliée, et ô combien indispensable à la survie de tout un chacun.

Le covid19 est venue bousculer les rituels établis, pensez donc à impliquer l’ensemble des acteurs dans une dynamique participative.

Restez objectif et factuel, évitez les jugements de valeur, intéressez-vous au travail réel. Ecouter, reconnaître, comprendre les besoins, soutenir tout en améliorant et corrigeant.
Assurez-vous que les règles sont comprises par tous, suffisamment bien définies afin de permettre d’harmoniser les multiples exigences et répondre aux valeurs de l’équipe et de votre entreprise

En cas de conflit et de réticence au port du masque :

Élus au CSE, soyez présents, accomplissez vos missions dans le respect des rôles, « ne soyez pas agitateurs de problématique »
Managers : donnez du sens, rassurez les salariés et impliquez-les dans la solution et trouvez un espace et des moyens pour accueillir les difficultés tout en respectant la distanciation sociale…